À la cave

Les vendanges sont manuelles, le transport des raisins est assuré en petits contenants afin de respecter l’intégrité des fruits et préserver tout leur potentiel.

Pour les rouges, les raisins sont soigneusement triés avant d’être mis en cuves, soit éraflés (on ne garde que les baies) soit en totalité (vendange entière) en fonction de la maturité et du style de vin recherché. La quantité de vendange entière va donc varier de 25% pour les cuvées les plus faciles à 100% pour les terroirs les plus complexes.
La vinification dure environ 3 semaines, en cuve inox ouverte, sans pigeage, les seules opérations sont les remontages (on arrose les raisins avec leur jus pompé au fond de la cuve) et le contrôle de la température de fermentation. A l’issue de la vinification, les vins sont mis en fûts pour une durée de 12 mois minimum.

Pour les blancs, les raisins sont directement pressés avec un pressoir mécanique traditionnel, pour extraire l’ensemble des jus. Après une clarification rapide (débourbage), les mouts (nom donné au jus de raisin destiné à produire du vin) sont mis directement en fûts, où aura lieu la fermentation pendant plusieurs semaines. Pendant toute la durée de cette fermentation, plusieurs batonnages (remise en suspension des lies fines pour « nourrir » le vin) seront effectués. Les vins vont rester 12 mois en fûts, sur leurs lies, sans soutirage.

A l'issue de leur séjour en fûts, tous les vins vont rester plusieurs mois en cuves, pour terminer l’élevage. Cette période est indispensable à la stabilisation naturelle avant la mise en bouteille qui aura lieu environ 18 mois après la récolte.
Les rouges ne subissent aucun traitement avant mise en bouteille, pas de collage (clarification), ni filtration. Les blancs sont légèrement filtrés pour assurer brillance et limpidité.
Toutes mes cuvées sont travaillées de la même façon, pour que chacune exprime pleinement son terroir et non une technique particulière.